Le Made In France : Un gage de qualité ? 3

Alors que de plus en plus d’entreprises décident d’aller produire leurs marchandises à l’étranger, les français, à l’inverse, veulent consommer moins mais mieux. D’ailleurs d’après un récent sondage, les trois-quarts des consommateurs de l’hexagone affirment être prêts à payer plus cher un produit français (réalisé par l’IFOP).

Mais un problème se pose… le « Made In France » ou « Fabriqué en France » est devenu un argument de vente et certaines entreprises ne sont pas toujours honnêtes avec le consommateur.

Qu’est-ce que le marquage d’origine « Made In France » ?

Le marquage « Made In France » ou « Fabriqué en France » permet de connaitre l’origine du produit que l’on consomme. Il n’est en revanche pas obligatoire dans l’Union Européenne sauf pour certains produits alimentaires et agricoles qui n’ont pas subi de transformations.

Le marquage "Made In France" ou "Fabriqué en France".

Pour qu’un produit soit estampillé du « Made In … », il faut qu’il respecte les règles douanières d’origine non-préférentielles (ONP). En résumé, l’origine non-préférentielle d’un produit c’est sa nationalité.

L’entreprise a donc deux moyens d’obtenir la nationalité française pour son produit :

  • Le produit n’est constitué que de marchandises françaises et a entièrement été assemblé en France. On peut alors parler d’un produit 100% français ou « entièrement obtenu » (cf article sur le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie).
  • Le produit n’est pas entièrement réalisé avec des marchandises françaises mais avec certaines matières premières importées d’entreprises étrangères. Son assemblage n’a pas été réalisé exclusivement en France. Dans ce cas, si l’entreprise veut le marquage d’origine elle doit effectuer une transformation spécifique sur le produit qui donne de la valeur ajoutée (de la richesse), ou bien un changement de code douanier qu’elle obtient lorsqu’elle transforme une dernière fois son produit en France. C’est ce que l’on appelle la Transformation Substantielle.

Et quelle est la différence entre le marquage d’origine et les labels?

Le marquage d’origine « Made In … » est délivré par les douanes. Les labels, quant à eux, sont obtenus par le biais d’organismes privés: donc rien à voir avec l’Etat. Ils valorisent généralement la production, la qualité et le savoir-faire français, contrairement au marquage d’origine qui ne valorise que la production.

Puisque les labels sont délivrés par des organismes indépendants, ils ne sont pas soumis à des règles particulières et ne sont pas obligatoires. En revanche, un produit qui a demandé le marquage d’origine « Made In … » est confronté à des règles précises comme expliquées plus haut mais aussi à des contrôles réguliers.

Un gage de qualité oui, mais attention aux contre-façons…

Aujourd’hui le « Made In France » ou « Fabriqué en France » est un marché à part entière.

On retrouve de nombreux sites internet spécialement dédiés à la vente de « Made In France » comme La Fabrique Hexagonale , qui a d’ailleurs très récemment publié sur son site internet un article sur nos produits, ou encore Les échoppes qui a réalisé une interview d’Arthur il y a peu (à retrouver sur nos réseaux sociaux).

On retrouve également le salon MIFEXPO qui a lieu tous les ans à Paris Porte de Versailles au mois de Novembre. Il regroupe une grande variété de produits Made In France, de l’alimentaire au textile.

Alors, les entreprises n’ayant pas obtenu le marquage d’origine redoublent d’imagination pour attirer le consommateur. On retrouve par exemple le drapeau français sur le dos des produits sans appellation, ou bien des appellations telles que : Assemblé en France, Artisanat français ou encore tradition française. Ces termes ne sont pas des marquages d’origine mais uniquement de la « publicité » de la part du fabriquant.

A ce stade vous avez compris que l’astuce pour identifier les produits réellement français sont les labels.

Si vous n’êtes pas sûr que le produit mette réellement en avant le savoir-faire français, il faut regarder un peu plus en détail son étiquette. Elle doit mentionner le marquage « Made In France » ou « Fabriqué en France », et éventuellement être complétée des principaux labels français, qui sont :

Il s'agit du logo du label des Indications géographiques protégées.

Les indications géographiques : elles concernent les produits industriels, artisanaux ou agricoles et sont délivrées par l’INPI. En règle général on les reconnaît au nom du produit puisque le nom de la région y est mentionné.

https://www.wipo.int/geo_indications/fr/

Le Made In France : Un gage de qualité ? 4

Le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) : il met en avant les savoirs-faire artisanaux des entreprises et est exceptionnellement délivré par l’Etat.

http://www.patrimoine-vivant.com

Ceci est le logo du label Origine France Garantie

Le label Origine France Garantie : Il est délivré par l’association Pro France et se rapproche grandement, par ses critères, du marquage « Made In France ».

Ceci est le logo du label France, Terre, Textile.

Le label France Terre Textile : Il ne récompense évidemment que les produits textiles de certaines régions françaises. Il se base sur des critères tels que le circuit court ou la qualité de produit.

En résumé

Pour qu’une entreprise puisse prétendre au marquage d’origine « Made In France » ou « Fabriqué en France » sur ses produits, elle doit au moins finaliser sa production en France. Les labels permettent donc de mettre en avant une spécificité du produit qui permet aux consommateurs d’être plus informés sur sa composition où son savoir-faire.

Et les Petits Plats d’Arthur dans tout ça?

C’est très simple!

Etiquette de notre recette de Lasagnes de polenta végétariennes.

Les produits contenus dans nos bocaux sont garantis 100% français à l’exception de certains produits que l’on ne trouve pas en France comme le cacao présent dans notre recette du Gâteau tout choco, qui est en provenance d’Amazonie. Nos viandes sont garanties d’origines françaises comme dans notre recette du poulet fermier au champagne, de la joue de porc aux lentilles, du canard aux pommes et au miel de châtaigne, du risotto et des lasagnes de polenta bolognaise.

Nos recettes sont élaborées par le chef Christian Dubois, membre de l’Académie Culinaire de France, qui les développe dans son atelier à Rouen, en Normandie. Les bocaux sont ensuite produits dans un laboratoire français, situé lui aussi à Rouen.

Et pour faire encore mieux à l’avenir…

Nous travaillons pour favoriser le circuit-court incluant toujours plus de producteurs et de maraichers voisins du laboratoire – et par conséquent de vos assiettes. C’est ça, la philosophie des Petits Plats d’Arthur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *