Bannière seniors

Le corps médical est de plus en plus sensibilisé à l’intolérance et à l’allergie au gluten ainsi qu’à la maladie coeliaque qui en découle. Celle-ci touche aujourd’hui 1 adulte sur 100 en Europe dont 20% des nouveaux diagnostiqués ont plus de 65 ans (Source : Doctissimo).

L’équipe des Petits Plats d’Arthur répond à vos questions dans cet article sur la maladie coeliaque chez les seniors !

La maladie coeliaque…

Molécule gluten

La maladie coeliaque est une maladie chronique et auto-immune de l’intestin qui est difficile à diagnostiquer aux vues des effets divers qu’elle occasionne. Elle est entraînée par le syndrome de malabsorption dû à une intolérance à la gliadine, molécule du gluten (pour plus d’explications, retrouvez notre article sur le gluten).

Cette maladie entraîne à long terme des lésions de la paroi intestinale, des problèmes digestifs ou une mauvaise assimilation des nutriments, minéraux et vitamines. Les signes de la maladie sont aussi divers que la diarrhée, l’asthénie (fatigue), les troubles du caractère, l’amaigrissement, les douleurs abdominales, les nausées et vomissements, la tétanie ou encore la pigmentation cutanée, ce qui peut retarder le diagnostic.

A long terme elle peut s’accompagner d’autres maladies comme le diabète, l’insuffisance pancréatique exocrine ou la lambliase (infection intestinale), mais peut également entraîner des complications comme la stérilité ou l’ostéoporose et peut-être même des lymphomes et certains types cancers (Source : Doctissimo).

… chez les seniors.

Les symptômes chez les personnes de plus de 65 ans sont à bas bruits et sont donc souvent confondus avec les signes courants du vieillissement comme les douleurs aux articulations par exemple.

Cependant, ce n’est pas à prendre à la légère puisqu’à long terme la maladie peut entraîner, pour cette population fragilisée, un risque accru de développer une maladie du cœur et/ou des inflammations chroniques.

Par ailleurs, la malnutrition ou l’insuffisance d’apports nutritionnels sont des problèmes trop courants chez les seniors. Ils touchent entre 2 et 30% des plus de 60 ans. L’utilisation des nutriments par l’organisme est moins bonne et entraîne, à terme, une fragilisation et l’affaiblissement de l’organisme qui se traduisent la plupart du temps par une forte fatigue ainsi qu’un système immunitaire fragilisé et dégradé.

D’où l’importance d’une prévention précoce et active.

Les Petits Plats d’Arthur, la solution pour les seniors.

Poulet fermier au Champagne ouvert

La diminution progressive des fonctions olfactives et gustatives ainsi que la perte d’autonomie pour faire les courses et les repas sont aussi des points importants à prendre en compte pour accompagner le vieillissement. Les Petits Plats d’Arthur sont donc une solution probante pour les personnes âgées, dépendantes ou non.

Nos recettes ont été élaborées de façon à conserver toutes les propriétés organoleptiques des aliments, même avec une longue conservation. Cela permet à tout le monde de manger sain et gourmand, tout en retrouvant le plaisir de manger. Notre chef, membre de l’académie culinaire de France, élabore nos recettes en ce sens et y met un point d’honneur.

Par ailleurs, la stérilisation de nos plats cuisinés permet de garantir l’absence totale de gluten par contamination croisée, grâce à la production dans notre laboratoire dédié, le seul en France dans son domaine.

Evidemment, nous avons apporté un soin particulier à ce que la dose idéale de nutriments nécessaires soit respectée pour chacune de nos recettes, comme en témoignent nos nutriscores et notes Yuka.. Elles sont donc à partager par toute la famille, des petits-enfants aux grands-parents.

Une réflexion sur “ L’intolérance au gluten chez les Seniors ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *